Etoffer « l'univers Overwatch » pour assoir durablement la licence

Si traditionnellement les shooters se prêtent peu au développement d'une trame narrative étoffée, Blizzard entend enrichir l'univers qui gravite autour d'Overwatch (notamment au travers de série d'animation et roman graphique), tout comme les univers de ses précédentes licences.

Etoffer « l'univers Overwatch » pour assoir durablement la licence

Valoriser une licence est aujourd'hui un enjeu de taille dans l'industrie du jeu et Blizzard a su construire son succès notamment grâce à la richesse de ses propres licences : elles ont été régulièrement étoffées au fil des ans, avec leurs spécificités et leurs personnages emblématiques (les univers Warcraft, Diablo ou StarCraft se sont ainsi construits au fil des jeux, mais aussi grâce aux romans, divers compendiums, et jusqu'au cinéma avec la production du film Warcraft : Le Commencement l'année prochaine).
Blizzard s'est longtemps focalisé uniquement sur ses trois licences phares, mais Overwatch en ajoute une nouvelle et le studio entend manifestement l'étoffer comme les précédentes -- quand bien même le shooter se prête un peu moins à une approche narrative (là où les précédentes licences de Blizzard s'appuient toutes sur un récit).

Pour Overwatch, Blizzard s'appuiera donc sur les à-côtés du jeu et produira des courts-métrages d'animation présentant à la fois l'histoire des héros jouables et de l'organisation Overwatch (initialement fondée pour assurer le maintien de la paix mondiale avant d'être dissoute suite à une crise majeure entre humains et robots) -- et en utilisant les autres licences du groupe pour enrichir l'univers d'Overwatch puisque l'un des derniers héros jouables dévoilés (D.Va) est présentée comme une ancienne pro-gamer coréenne de StarCraft.

Chapeauté par Chris Metzen (le Mr. « Lore » de Blizzard, entre autres), les premiers épisodes de cette série d'animation sont en cours de conception (on découvre notamment en vidéo ci-dessus les jeunes années de Winston, avant que l'imposant gorille scientifique ne devienne un redoutable combattant), en vue d'une diffusion au printemps prochain en liminaire de la sortie d'Overwatch, parallèlement à la publication de romans graphiques.
Si certains personnages d'Overwatch sont déjà manifestement très populaires auprès des joueurs (Winston, donc, ou la jeune Tracer), on pourrait prochainement les voir rejoindre le panthéon des héros emblématiques de Blizzard aux côtés d'Arthas, Sarah Kerrigan ou Deckard Cain. Et on imagine que Blizzard se donnera les moyens de les populariser comme leurs aînés.

Réactions (32)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Overwatch ?

26 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (42 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Assez bien

61 joliens y jouent, 67 y ont joué.