« Créer une licence » : Overwatch dans tous ses états

On connait l'attention que Blizzard porte à ses licences et le soin du studio quand il s'agit de les enrichir. Pour accompagner la sortie du jeu, Overwatch se décline en série d'animation et bande dessinée. 

« Créer une licence » : Overwatch dans tous ses états

Pendant de nombreuses années, Blizzard s’est appuyé sur ses trois principales licences (Warcraft, Diablo et StarCraft), avec l’ambition de les étoffer et de les enrichir au fil du temps -- dans ses jeux, évidemment, mais aussi au travers de livres, de bandes dessinées, voire jusqu’à les adapter au cinéma (on pense au film Warcraft : Le Commencement).
Dans ce contexte, en 2014, Blizzard annonçait le développement d’Overwatch et dévoilait sa première nouvelle licence depuis 17 ans. Et malgré son jeune âge, Blizzard entend manifestement étoffer sa licence comme les précédentes. Ainsi, le développeur annonce aujourd’hui pléthore de déclinaisons pour son shooter multijoueur.

Selon Blizzard, Overwatch se déclinera dans une série de courts métrages d’animation (on l’avait noté dans le cadre de la BlizzCon) dont le premier épisode sera publié au cours de ce mois de mars et les suivants dans les deux mois à venir. Suivront une six comics distribuées en ligne gratuitement (le premier épisode est attendu en avril), puis une « grande bande dessinée » (version papier ?) rappelant les origines de la trame du jeu.

Si, traditionnellement, les produits dérivés sont toujours un vecteur efficace de promotion avant un lancement commercial, cette volonté d’étoffer le lore du jeu est peut-être un peu moins fréquente en matière de shooter et jeu d’action. On sait néanmoins qu’avant d’annoncer Overwatch, Blizzard travaillait sur Titan, qui aurait dû être le prochain MMORPG du studio et que les premiers échos présentaient le projet comme un MMO d’action reposant sur des mécaniques d’affrontements de guildes (à défaut d’équipes), dans un vaste univers de science-fiction. Si Titan n’est pas Overwatch, certaines similitudes transparaissent néanmoins entre les deux projets, au  point qu’on puisse envisager que Blizzard utilise aujourd’hui l’imaginaire conçu initialement pour Titan (qu’on suppose colossal) pour enrichir le monde d’Overwatch. De quoi imaginer un long avenir à Overwatch sous des formats très divers.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Overwatch ?

28 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (48 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

67 joliens y jouent, 75 y ont joué.