Présentation de Tracer

Présentation de Tracer

De son vrai nom Lena Oxton (26 ans), Tracer est une jeune aventurière anciennement affiliée à Overwatch. Elle opère depuis Londres en Angleterre. Deux pistolets, des explosifs à poser et une extrême mobilité en fond une combattante redoutable dédiée à l'attaque. Sa capacité de se téléporter en avant et à l'inverse de remonter dans le temps à sa position initiale en fond une véritable pile électrique.

Les capacités

Sur ses quatre capacités, deux sont dédiées à sa mobilité. Tracer doit se jouer en finesse, pour une question de timing calibré pour ses déplacements et placer sa capacité ultime au bon moment.

  • Pulseurs : Tracer a une cadence de tir très rapide grâce à ses pistolets.
  • Transfert : Tracer fonce droit devant elle et réapparaît quelques mètres plus loin. Elle peut cumuler jusqu'à trois charges de transfert, et en génère régulièrement à quelques secondes d'intervalle.
  • Rappel : Tracer bondit en arrière dans le temps et récupère les points de vie et les munitions dont elle disposait, ainsi que sa position précise sur la carte quelques secondes plus tôt.
  • Bombe à impulsion (capacité ultime) : Tracer lance une grosse charge explosive qui adhère à n'importe quelle surface, ou à l'adversaire ayant le malheur de la recevoir. Après un court délai, la bombe explose en infligeant des dégâts importants à tous les ennemis dans la zone de déflagration.

La petite histoire

Tracer

« Hello, mon chou ! La cavalerie est arrivée ! »

Lena Oxton (nom de code « Tracer ») était la plus jeune recrue de toute l'histoire du programme de vol expérimental d'Overwatch. Ses talents de pilote et son intrépidité lui valurent d'être sélectionnée pour tester un prototype de chasseur-téléporteur, le Sillage. Malheureusement, la matrice de téléportation de l'avion eut une avarie lors du premier vol d'essai et disparut. Lena fut présumée morte.

Elle finit par réapparaître des mois plus tard, profondément changée par l'épreuve qu'elle venait de traverser : sa structure moléculaire avait été désynchronisée par rapport à l'écoulement normal du temps. Souffrant de « chrono-dissociation », elle était devenue une sorte de fantôme vivant, disparaissant irrégulièrement pendant des heures ou des jours et incapable de maintenir sa consistance physique dans les rares moments où elle était présente.

Tracer

Les médecins et les chercheurs d'Overwatch étaient perplexes, et son cas semblait désespéré jusqu'à ce qu'un scientifique appelé Winston parvienne à concevoir le chrono-accélérateur, un appareil capable d'ancrer Tracer dans le présent. Cela permit également à Tracer de contrôler son propre flux temporel et de le ralentir ou de l'accélérer à volonté. Grâce à cette nouvelle compétence, elle devint l'un des agents les plus efficaces d'Overwatch.

Depuis la dissolution de l'organisation, Tracer continue de lutter pour la bonne cause et de combattre les injustices dès qu'elle en a l'occasion.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.