Six nouvelles équipes pour la Saison 2 de l'Overwatch League, dont deux européennes

L'Overwatch League a vocation à accueillir de nouvelles franchises pour sa saison 2 : deux américaines, deux asiatiques et deux européennes. Sur le vieux continent, plusieurs villes sont en lice : Berlin, Paris ou Amsterdam.

On l'a noté, Activision Blizzard ambitionne d'étoffer (et de valoriser) l'Overwatch League notamment en y accueillant de nouvelles franchises -- de nouvelles équipes qui ont vocation à payer leur ticket d'entrée (de l'ordre de quelques dizaines de millions de dollars) mais surtout à étendre la ligue sur de nouveaux territoires. Un impératif parce qu'aujourd'hui, la ligue Overwatch est très largement dominée par des équipes américaines : sur les douze équipes actuellement en lice, neuf sont nord-américaines, deux sont asiatiques (Seoul Dynasty et les Shanghai Dragons tout en bas du classement) et seulement une européenne (London Spitfire, composée de joueurs coréens).
Fort de ce constat, l'Europe est considérée comme un « territoire clef » pour la ligue, qui entend donc se diversifier et davantage s'implanter sur le vieux continent et en Asie. Si l'on en croit Pete Vlastelica, président de la ligue et qui se confie au magazine allemand Handelsblatt, l'objectif serait manifestement en passe d'être atteint.

Six nouvelles équipes pour la Saison 2 de l'Overwatch League, dont deux européennes

S'il ne dévoile aucun détail, ni ne donne de noms, il indique néanmoins que six nouvelles équipes ont vocation à rejoindre la ligue au lancement de la Saison 2, deux équipes américaines, deux équipes européennes et deux équipes asiatiques -- pour faire montre de diversité.
En Europe, selon Pete Vlastelica, les choix de villes se fondent notamment sur le dynamisme local des joueurs d'Overwatch. Londres était un premier choix en la matière (et a donc son équipe), mais « Paris, Berlin et Amsterdam, puis certaines régions scandinaves » suivent dans l'ordre des priorités du CEO. Et comme Handelsblatt est un média allemand, Pete Vlastelica affirme aussi « vouloir absolument une équipe à Berlin », notamment du fait de l'engouement des joueurs allemands pour les jeux en ligne compétitifs et le profil de la ville (jeune et dynamique). Et de conclure que des discussions sont encore en cours mais « qu'au plus tard l'année prochaine, il y a aura une équipe berlinoise dans la ligue ». Et s'il ne peut pas donner le nom des deux villes européennes qui feront leur entrée dans la ligue, des discussions sont aussi en cours en France et en Suède (Overwatch y est populaire), mais aussi en Espagne du fait des investisseurs locaux (comme un club de football qui voudrait investir dans l'e-sport ?).
Et si Pete Vlastelica a pour modèle les ligues américaines de sports traditionnels (par opposition au modèle sportif européen qui repose davantage sur des championnats), il estime que l'industrie du sport est en plein bouleversement. Aujourd'hui, l'âge moyen d'un fan de la NFL (la ligue de football américain) est de 50 ans. Evidemment, tous les acteurs du secteur espèrent rajeunir cette audience et compte sur l'e-sport pour y parvenir et selon les études du CEO, le profil type du jeune public féru de sport (traditionnel ou électronique) est sensiblement le même aux Etats-Unis et en Europe. Le système de ligue n'est donc pas perçu comme un frein pour conquérir l'Europe.
On sera quoi qu'il en soit curieux de découvrir les (deux) nouvelles équipes de l'Overwatch League, qu'elles soient basées à Berlin ou Paris, Amsterdam ou Madrid.

Réactions (55)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Overwatch ?

40 aiment, 20 pas.
Note moyenne : (63 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Assez bien

82 joliens y jouent, 97 y ont joué.