Sans victoire en Ligue Overwatch, Shanghai Dragon remercie l'essentiel de ses joueurs

Entre la première et la deuxième saison de la Ligue Overwatch, les équipes renouvellent leur effectif. Quelques joueurs sont libérés dans chaque équipe, mais après n'avoir gagné aucun de leur 40 matchs, les Shanghai Dragons s'imposent une recomposition plus drastique.

La première saison de l'Overwatch League s'est achevée, la seconde n'a pas encore débuté et entre temps, une période de mercato doit permettre aux équipes d'affiner leurs stratégies et surtout leur composition : sur le modèle des ligues majeures américaines de sport traditionnel, les équipes ont jusqu'au 9 septembre pour « libérer » leurs joueurs (rompre leur contrat) et en faire des « agents libres », ces joueurs sans contrat alors ouverts au recrutement au sein d'une autre équipe de la ligue.
C'est ainsi que la plupart des équipes de l'Overwatch League annoncent se séparer de quelques-uns de leurs joueurs -- trois pour les Los Angeles Gladiators ou les Philadelphia Fusion, quatre pour les Boston Uprising, les New York Excelsior devront compter sans leur tank Song "Janus" Joon-hwa, mais la recomposition des Shanghai Dragons est manifestement plus drastique.

Sans victoire en Ligue Overwatch, Shanghai Dragon remercie l'essentiel de ses joueurs

L'équipe chinoise du groupe NetEase annonce avoir libéré huit de ses onze joueurs, ainsi que ses coachs Son "Kong" Jun-Young et Jia Jia. Finalement, seuls Lu "Diya" Weida, Lee "Fearless" Eui-seok et Kim "Geguri" Se-yeon restent membres de l'équipe de Shanghai.
Et des changements étaient sans doute nécessaires puisque les Shanghai Dragon terminent bon dernier de la première saison de l'Overwatch League après n'avoir gagné aucun de leurs 40 matchs au cours de la saison -- alors même que le résultat n'est pas forcément représentatif des réelles qualités de jeu de l'équipe, mais imputé notamment des problèmes de communication au sein de l'équipe et du staff technique, et on sait aussi que certains joueurs vivaient manifestement mal l'éloignement, la séparation d'avec leurs proches et la pression de la compétition.
Toujours est-il que malgré des résultats décevants, les Shanghai Dragons jouissent d'une certaine popularité au sein de la communauté des joueurs d'Overwatch -- peut-être précisément du fait de leur manque de réussite. Reste à déterminer si le renouvellement de l'équipe permettra de meilleurs résultats l'année prochaine dans le cadre de la deuxième saison de la ligue.

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Overwatch ?

40 aiment, 20 pas.
Note moyenne : (63 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Assez bien

82 joliens y jouent, 97 y ont joué.