Overwatch League : Philadelphia Fusion aura sa propre arène à Philadelphie

La Corée compte déjà plusieurs stades d'esport et le gouvernement local encourage une politique de grands travaux. En Occident, les Philadelphia Fusions initient la construction de la Fusion Arena pour accueillir l'Overwatch League.

Philadelphia Fusion Arena

Par définition, le sport électronique est une pratique encore très « dématérialisée » – nombre de tournois se jouent en ligne et les compétitions majeures organisées dans des stades sont encore essentiellement suivies par les spectateurs en streaming. Pour autant, l’esport ambitionne de rivaliser avec le sport traditionnel, et à ce titre, l’esport entend bénéficier de ses propres infrastructures (physiques).
La Corée du Sud, qui fait figure de nation pionnière en matière de sport électronique, compte déjà plusieurs « arènes » dédiées à l’esport (à commencer par l’eStadium de Séoul, en plus des arènes installées par les principaux acteurs locaux de l’esport, comme le LoL Park de Riot Games ou la Nexon Arena) et le gouvernement sud-coréen vient de débloquer les budgets nécessaires pour la construction de trois nouvelles arènes d’envergure en Corée – le projet s’inscrit dans une politique de « grands travaux » considérée comme des investissements d’avenir, permettant de développer l’économie de l’esport en Corée (autant pour y attirer des compétitions que des visiteurs).

En Occident, force est de reconnaitre qu’aujourd’hui la pratique est bien moins développée. C’est néanmoins l’ambition de l’Overwatch League : d’ores et déjà, certains matchs se jouent dans l’enceinte de la Blizzard Arena, à Los Angeles en Californie, et à terme, chaque équipe de la ligue devrait avoir sa propre arène pour accueillir les matchs de la ligue et le public.
Et le groupe Comcast Spectacor vient d’annoncer la construction prochaine de la Fusion Arena, l’arène de son équipe Philadelphia Fusion (l’une des franchises de l’Overwatch League) au coeur de Philadelphie – une arène sur la côte Est des Etats-Unis (par opposition à la Blizzard Arena sur la côte Ouest), qui lorgne vers l’Europe et doit permettre l’organisation de matchs de la ligue à des horaires plus accessibles pour les spectateurs européens.
La Fusion Arena est présentée comme une structure de 5500m², intégrant donc une arène d’une capacité de 3500 places incluant un studio de retransmission, mais aussi des zones privées pour les joueurs et les entrainements, des espaces de bureaux, des salons VIP et espaces d’accueil et de restauration pour le public. Le projet bénéficie d’ores et déjà d’un budget de 50 millions de dollars et devrait être finalisé pour la saison 2021 de l’Overwatch League (la saison 2020 se jouera dans un stade temporaire).
On sera sans doute curieux de découvrir si d’autres arènes similaires verront le jour au cours des prochaines années, que ce soit en Asie (sans doute) ou en Occident (peut-être un peu plus lentement).


Que pensez-vous de Overwatch ?

41 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

91 joliens y jouent, 109 y ont joué.