Des matchs interrompus en cas de triche dans Overwatch

Blizzard lutte de longue date contre la triche dans Overwatch. Le studio poursuit sa politique et déploie, sur les serveurs de test, son système de détection de triche améliorée qui interrompt automatiquement un match de tricheurs.

Ashe et B.O.B.

De longue date, les exploitants de jeux en ligne multiplient les mesures de lutter contre la triche et plus encore aujourd’hui, à l’heure de l’esport et des compétitions qui imposent une certaine (image de) probité.
Dans ce contexte, on se souvient qu’il y a quelques mois, Blizzard mettait en place des outils de détections automatisées de la triche dans Overwatch. Le studio franchit une nouvelle étape aujourd’hui : l’interruption automatique des matchs dont les participants sont convaincus de tricherie. C’est ce que Jeff Kaplan indique dans son dernier journal de développement vidéo en date.

Présenté comme la « suite logique » des mesures déjà mises en place par le studio, on en comprend aisément les motivations : rendre la triche suffisamment contraignante (ne pas pouvoir mener un match à son terme) pour qu’il soit plus « rentable » de jouer honnêtement et Jeff Kaplan promet des « actions très sévères » contre les tricheurs qui auront été attrapés. Et à l’inverse, les joueurs réguliers ne subiront évidemment aucune pénalité (notamment de classement) si leur match est interrompu avant son terme du fait des agissements d’autres joueurs. Reste à déterminer si l'interruption intempestive d'une partie n'est pas, en soi, une mesure frustrante pour un joueur lambda.
Evidemment, Blizzard ne détaille pas ses critères de détection de la triche (pour éviter de faciliter la tâche des tricheurs qui chercheraient à les contourner), mais cette nouvelle option anti-triche est d’ores et déjà déployée sur les serveurs de tests du shooter – en attendant son déploiement sur les serveurs live, à une date non précisée par Jeff Kaplan.

Dans la foulée, le directeur de jeu en profite pour préciser le programme estival d’Overwatch : les jeux d’été de cette année seront déployés un peu plus tôt que d’habitude (ponctués par de mini-événements hebdomadaires permettant de débloquer des skins), alors que le prochain héros sera déployé un peu plus tard que certains ne l’imaginaient. À ce stade, on ignore encore tout ou presque de ce trente-et-unième héros, mais les plus attentifs noteront que Jeff Kaplan en parle au masculin. Il s’agit donc manifestement d’un héros et non d’une héroïne.

Réactions (17)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Overwatch ?

41 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

91 joliens y jouent, 109 y ont joué.